注册 登录  
 加关注
   显示下一条  |  关闭
温馨提示!由于新浪微博认证机制调整,您的新浪微博帐号绑定已过期,请重新绑定!立即重新绑定新浪微博》  |  关闭

Enya的芭蕾世界

Je danse donc je suis. - 我舞故我在。

 
 
 

日志

 
 
关于我

Je danse donc je suis -- Je ne sais pas ce qu’est Dieu. Je pourrais vous dire ce qu’il n’est pas. Ce qui n’implique pas que je sache ce qu’il est. Or, la danse, je sais... Tout... Dans la danse, je suis là, je sais, et tout est là comme il est.

网易考拉推荐

Documentation historique sur Spartacus  

2013-10-25 14:01:04|  分类: 芭蕾剧目/版本 |  标签: |举报 |字号 订阅

  下载LOFTER 我的照片书  |

A l'occasion de la diffusion du ballet Spartacus du Bolchoi dans les cinémas du réseau Pathé dans le monde entier, Haydn a partagé quelque documentation historique sur ce ballet.

Source: Dansomanie

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

 

Découpage par scènes de la version Grigorovitch


ACTE 1
1er tableau : l'Invasion
La machine de guerre de l'Empire romain piétine impitoyablement les pays conquis. Son capitaine le plus terrible, le plus inhumai, est Crassus. Il ne laisse sur son passage que terres br?lées, après avoir emmené en captivité des milliers de prisonniers. Parmi eux, Spartacus.
Monologue de Spartacus : né libre, il veut vivre libre. Jamais il ne se laissera réduire en esclavage


2ème tableau : Rome
Sur les murs de la puissante capitale se tient le marché aux esclaves. On y trie ceux qui ont le plus de chances de plaire aux riches patriciens, peu importe si on défait les couples. C'est ainsi qu'on enlève Phrygie à Spartacus.
Monologue de Phrygie : sa douleur est immense ; son bien-aimé est captif, elle ignore même entre quelles mains il va tomber, qui l’emmèneront à jamais loin de lui.

3ème tableau : l'Orgie chez Crassus
Le pire est arrivé. Phrygie a été achetée par Crassus. Des mimes la portent sur la couche du général romain. Leurs mains sont rouges, impossible de dire si c'est de vin ou de sang. Egine, la concubine de Crassus, se moque des craintes de Phrygie qu'elle ne comprend pas. Elle n'aime que l'or, la puissance, le vin, le sang des esclaves, tout ce qui peut allumer son propre sang. On pousse deux gladiateurs, les yeux bandés, dans la salle. Ainsi aveuglés, ils devront se battre à mort. Seul le vainqueur aura la vie sauve ; le combat terminé, on lui arrache son masque : c'est Spartacus.
Monologue de Spartacus : il vient de tuer un prisonnier, son semblable. Que va-t-on l'obliger à faire encore? Et que peut-il? Que veut-il?

4ème tableau : la caserne des gladiateurs
Vivre dans son pays, pouvoir aimer sa femme, être libre, briser ses chaines, refuser l'esclavage, voilà à quoi Spartacus appelle les gladiateurs, hommes de sa tribu. Ils lui jurent fidélité et s'enfuient de la caserne.

ACTE 2
1er tableau : la voie Appienne
Dans la nuit paisible, les bergers dansent et jouent pour tuer le temps. Les insurgés font irruption. Spartacus les convie à se joindre à eux : les bergers ne seront pas les seuls à le suivre, des centaines d'esclaves se joignent à la poignée d'hommes avec laquelle il était arrivé et le choisissent pour chef.
Monologue de Spartacus : Devenir leur chef? Oui, mais pas à la manière de Crassus. Il acceptera le pouvoir, mais pour rendre leur liberté à des milliers d'hommes et à Phrygie. Où est-elle? Il faut la retrouver, la délivrer.

2ème tableau : la villa de Crassus
Spartacus rejoint enfin Phrygie dans la villa que Crassus possède au sud de Rome. Leur joie est immense. Mais les patriciens, et Egine avec eux, viennent en foule festoyer chez le général romain. Les deux amants échappent à temps à leur compagnie.
Monologue d'Egine : Crassus veut soumettre le monde entier. Elle, c'est Crassus qu'elle veut courber devant sa loi. Il use de force et de cruauté, elle de ruse et de perfidie, mais leur but est le même : pouvoir, gloire, richesse.

3ème tableau : le triomphe de Crassus
Les patriciens chantent les louanges de Crassus, dieu terrestre siégeant sur un olympe de puissance et de victoires. Mais une terrible nouvelle interrompt leur dithyrambe : la villa est encerclée par les troupes de Spartacus. Les glorieux chefs de guerre, Crassus et Egine en tête, prennent la fuite.
Monologue de Spartacus : Victoire! La force de Rome ne repose que sur les armes de ses légionnaires et la docilité des vaincus. Les Romains eux-mêmes sont des couards. Il faut que tous les insurgés le sachent.

4ème tableau : la défaite de Crassus
Crassus a été capturé et conduit devant Spartacus en qui les patriciens reconnaissent le gladiateur de naguère. Les insurgés veulent tuer Crassus, mais leur chef détourne leur glaive : Crassus pourra racheter sa vie comme le faisaient jusque là, sur son ordre, les gladiateurs, mais il devra se battre à visage découvert. Les insurgés sont des guerriers, non des assassins. Crassus n'est pas de taille à se mesurer avec Spartacus, son adversaire, en combat singulier. Il implore sa gra^ce. Spartacus le chasse, il n'a pour lui que mépris. Que la l?cheté et l'insignifiance de l'orgueilleux patricien éclatent aux yeux de tous.

ACTE 3
1er tableau : la conjuration
Crassus, déshonoré, jure de faire chèrement payer son humiliation à ses anciens esclaves. Egine attise sa haine. Crassus rassemble les commandants de ses légions. Mort aux insurgés! Egine exprime ses voeux propitiatoires.

2ème tableau : le camp de Spartacus
Egine s'est glissée dans le camp des insurgés. Ce n'est pas pour rien que Phrygie craint un malheur, qu'elle pressent dans la nuit obscure. Spartacus tente de l'apaiser, mais ce n'est pas à elle-même que vont ses alarmes. Un messager annonce que les légions romaines sont en marche contre les révoltés. Spartacus propose un plan de bataille et demande à ses lieutenants de lui jurer fidélité. La hardiesse de sa décision épouvante les faibles.
Monologue de Spartacus : Si la discorde s'installe entre ses lieutenants, la bataille est perdue. Mais pluto^t mourir au combat que vivre dans les cha?nes.
Monologue d'Egine : prends garde, Spartacus! Ce que peut une femme au comble de la rage, personne d'autre ne le peut. Egine se vengera d'avoir craint pour sa place de première concubine du premier des soldats de Rome.

3ème tableau : la trahison
Les fidèles de Spartacus attendent son signal et, dès qu'il le donne, partent au combat. Encore un instant, et les hésitants le rejoindront aussi. Mais voici qu'Egine parai^t, abandonnant le refuge de la nuit : le bon vin et les courtisanes transformeront les faibles en trai^tres. Les légionnaires de Crassus s'emparent d'eux sans peine. Le Romain accorde un généreux salaire à Egine pour l'aide qu'elle lui a apporté.
Monologue de Crassus : Spartacus paiera de sa vie d'avoir épargné celle de Crassus, car jamais Crassus ne lui pardonnera son humiliation et le mépris de ses esclaves.

4ème tableau : le dernier combat
Les légionnaires ont entouré les troupes insurgées. La lutte est inégale, les fidèles de Spartacus tombent les uns après les autres. Impavide et seul, l'ancien esclave marche sus aux mercenaires romains. Les émissaires de Crassus l'encerclent par la ruse et le transpercent de leurs lances. Phrygie demeurera à tout jamais inconsolable. La liberté pleurera avec elle son premier héros.

 

Haydn a partagé quelques photos aussi :

"Quelques images du premier Spartacus du Bolchoi, en 1958, dans un style très "péplum", et dont la chorégraphie était signée Igor Moisseyev :

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

(Acte 1) 

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

 (Acte 1) 

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

 (Acte 2 : triomphe de Spartacus) 

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

Dimitri Begak (Spartacus) et Natalia Pimodéréva (Phrygia) 

Version Leonid Jacobson, Bolchoi, reprise de 1962 
 

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

Maya Plissetskaya (Phrygia)- Nikolai Fadéyetchev (Spartacus) 

Version Leonid Jacobson, Kirov, reprise de 1967 

 

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

Askold Makarov (Spartacus) 

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

 Irina Zubkovskaya (Phrygia) - Askold Makarov (Spartacus) 

Documentation historique sur Spatacus - Enya - Enya的芭蕾世界

 Askold Makarov (Spartacus) 

 

Documentation historique sur Spartacus - Enya - Enya的芭蕾世界
Vasiliev (Spartacus) ? G. Soloviev
  评论这张
 
阅读(1023)| 评论(0)
推荐

历史上的今天

在LOFTER的更多文章

评论

<#--最新日志,群博日志--> <#--推荐日志--> <#--引用记录--> <#--博主推荐--> <#--随机阅读--> <#--首页推荐--> <#--历史上的今天--> <#--被推荐日志--> <#--上一篇,下一篇--> <#-- 热度 --> <#-- 网易新闻广告 --> <#--右边模块结构--> <#--评论模块结构--> <#--引用模块结构--> <#--博主发起的投票-->
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

页脚

网易公司版权所有 ©1997-2018